Select Page

Raclette : quel accompagnement ?

Raclette : quel accompagnement ?

S’il y a bien un plat qui fait l’unanimité, c’est la raclette. Quand le froid arrive, on n’a qu’une hâte : se régaler avec du fromage fondu. Mais pour parfaire cette image, rien ne vaut quelques accompagnements pour encore plus de saveurs. Mais lesquels choisir ? Pommes de terre, jambon, salade ? On vous dit tout pour un repas 100 % gourmand.

Pas de raclette sans pommes de terre !

Outre le fromage, les pommes de terre sont les ingrédients phares de la raclette. Impossible d’y déroger ! Mais parmi les nombreuses variétés, laquelle choisir pour accompagner votre raclette ? Il vous faut une variété à chair bien ferme pour éviter que les pommes de terre ne s’éclatent après la cuisson.

Les Charlotte et les Amandine sont généralement celles qui ont la faveur des amateurs de raclette. La première est en effet très savoureuse et la seconde est particulièrement moelleuse. Un délice lorsqu’elles sont associées à du fromage fondu. Elles sont également parfaites pour toute autre recette avec du jambon cru.

Une sélection gourmande de charcuterie

On ne peut pas non plus imaginer une raclette sans un plateau de charcuterie comme accompagnement. Avec les nombreuses sortes de charcuterie qui existent, vous pouvez composer votre plateau selon vos envies.

Jambon blanc, jambon cru sans conservateur, rosette, coppa, chorizo, viande des grisons, tranches de saucisson sec… vous avez l’embarras du choix. Vous pouvez même envisager de faire plaisir à chacun de vos convives en mettant sur la table leur charcuterie préférée.

raclette 970x1024 - Raclette : quel accompagnement ?

Autres ingrédients pour accompagner votre raclette

Pour une raclette 100 % gourmande, ne vous limitez pas aux pommes de terre et à la charcuterie. Pour compenser le côté assez lourd de cette recette avec du jambon cru, n’hésitez pas à l’accompagner d’une salade, telle que la mâche. Cornichons, oignons, persil ou ciboulette agrémenteront vos compositions.

Pensez également aux légumes, en privilégiant ceux de saison. En période de fêtes de fin d’année ou hivernale, il y a notamment les brocolis, les choux-fleurs, les carottes et les panais. Pour terminer, pourquoi ne pas disposer sur la table des œufs de caille ? Deux possibilités : les manger durs ou bien les faire cuire directement dans le caquelon.

La raclette est donc un plat qui ne présente pas de difficulté majeure et qui ne demande pas beaucoup de préparation. Grâce à nos diverses idées d’accompagnements, variez les plaisirs. Car, on le sait bien, personne ne résiste à l’appel de la raclette.