Select Page

Carpe : un poisson de caractère

Carpe : un poisson de caractère

S’il existe plusieurs façons de pratiquer la pêche à la carpe, il existe aussi de nombreuses manières de la déguster. Rôti, grillé, braisé, farci ou encore poché, ce poisson d’eau douce est un mets de premier choix qui plait aux gourmets. Découverte dans le livre de cuisine Toques Blanches & Poissons d’eau douce, la recette proposée aujourd’hui « La carpe à l’agastache », épatera vos convives sans pour autant vous demander un haut niveau de cuisine. 

De lointaines origines

Avant de passer du côté des fourneaux, intéressons-nous de plus près à ce poisson millénaire. La carpe appartient à la grande famille des cyprinidés. C’est un poisson d’eau douce qui trouve ses origines en Asie mineur. Elle aurait été rapportée par les Grecs anciens dans un premier temps, puis dans un deuxième temps, par les Romains. En France, ce sont les moines qui en ont créé l’élevage. Présente à l’état sauvage dans toute l’Europe (à l’exception des pays froids), elle est très appréciée par les amateurs de pêche sportive. En effet, la carpe à un caractère bien trempé : elle est méfiante et très résistante ce qui rend sa capture difficile. Ajoutons à cela qu’à sa maturité elle peut mesurer de 30 à 60 cm et peser jusqu’à 2kg et vous comprendrez aisément qu’il est nécessaire d’avoir le bon matériel, comme des cannes pour la pêche à la carpe ou encore des bateaux amorceurs, pour l’attraper ! Bien que très répandues dans les rivières, les étangs et les lacs, les carpes aujourd’hui proposées chez les poissonniers sont généralement issues d’élevages. Pour la cuisiner, on prendra soin de choisir un poisson lourd et charnu, gage d’une savoureuse chair ferme. Et maintenant, passons à la recette !

Préparation d’une carpe à l’agastache pour 4 personnes

Avant de commencer notre recette une astuce de Chef pour ôter le petit goût de vase que l’on retrouve parfois chez les poissons d’eau douce : après avoir vidé votre carpe, laissez-la tremper dans de l’eau vinaigrée très froide. Quelques minutes suffisent à faire disparaitre ce désagréable arrière-goût !

Ce qu’il faut avoir :

  • 2 filets de carpes désarêtés
  • 2 branches d’agastache (plante qui peut-être ornementale, mellifère, médicinale et aromatique !)
  • 1 bouquet de légumes composé de carottes, de pois gourmands, d’haricots verts, de céleris, etc.
  • huile
  • 200 g de beurre
  • 25 cl de crème
  • 1 jus de citron
  • du sel et du poivre au moulin.

Ce qu’il faut faire :

Commencez par faire cuire le bouquet de légumes dans une eau peu salée. Pensez à garder le jus de cuisson ! Égouttez-les, puis réservez-les. Vous ferez revenir ce bouquet de légumes dans une poêle, avec un peu de beurre, au moment de servir. Tranchez les filets de poisson dans le sens de la longueur puis coupez des parts régulières. Faites les cuire ainsi à la poêle. Reprenez le jus de cuisson des légumes et faites-le réduire de moitié. Hachez les feuilles d’agastache et faites les infuser environ 10 minutes. Ajoutez ensuite la crème, le jus de citron et 100 g de beurre. Émulsionnez et servez avec les petits légumes dorés au beurre. Et voilà, vous venez de réaliser une recette de Chef !

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *