Select Page

La cousina : une soupe de châtaignes ardéchoise

La cousina : une soupe de châtaignes ardéchoise

Que faire avec vos châtaignes ramassées dans les bois ? Une soupe pardi ! Vous avez votre entrée ! Il s’agit d’ailleurs d’une spécialité en Ardèche : la cousina. Ce département est en effet le premier producteur de châtaignes en France, un fruit qui bénéficie d’une appellation d’origine protégée. Un festival en Ardèche est même dédié aux châtaignes, de mi-octobre à mi-novembre : les Castagnades. Dans une dizaine de villages, de nombreuses animations sont organisées autour de ce fruit et aussi du bois de châtaigner.

Pour la petite histoire, la cousina était autrefois la base de la nourriture en hiver, dans les régions où le châtaigner poussait notamment, mais aussi dans la Montagne ardéchoise  et en Ardèche méridionale. Elle pouvait être agrémentée de tranches de pommes de terre, de pommes séchées, de pruneaux, de lard, de saucisse ou encore de légumes.

Cousina_soupe_de_châtaignes 300x242 - La cousina : une soupe de châtaignes ardéchoise

Ingrédients de la cousina

1 kg de « Châtaigne d’Ardèche »,
1 litre de court-bouillon de volaille,
1 noix de muscade à râper,
6 feuilles de céleri
1 litre de crème fraîche,
Sel,
Poivre.

Préparation (30 min)

Enlever la première peau des châtaignes.
Puis, cuire les châtaignes dans l’eau bouillante.
Oter ensuite la deuxième peau.
Passez le 1/3 des châtaignes à la moulinette.
Faire bouillir pendant 30 minutes le bouillon de volaille avec la noix de muscade râpée, les feuilles de céleri et les châtaignes moulinées.
Quand cela commence à bouillir, ajouter les 2/3 des châtaignes pelées, restantes
Saler, poivrer.
Ajouter le litre de crème fraiche au bout des 30 minutes
Vérifier et rectifier l’assaisonnement si besoin.
Laisser mijoter 1 heure.

Pour en savoir plus sur la châtaigne, rendez-vous pendant vos vacances en Ardèche, à la Maison du châtaigner  à Saint-Pierreville ou au Musée de la Châtaignerie situé sur la commune de Joyeuse. Vous pourrez y découvrir l’histoire de cet arbre en Ardèche, les techniques de production, etc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *